Accepter son corps après grossesse

Accepter son corps après une grossesse

Posté le 13 juin 2018 par pistacheetcacahuete

Quand on est enceinte, on nous parle des changements qui vont s’opérer avec l’arrivée de bébé (ou des jumeaux ^^). Nouveau rythme de vie, nouveaux centres d’intérêt, nouvelles préoccupations etc. Mais qui nous parle de ce nouveau corps ?

Alors oui on le sait que notre corps va changer. Mais y sommes-nous toutefois préparées ? Très souvent la réponse est non. On a beau le savoir, il est très difficile d’arriver à se regarder dans le miroir et de s’aimer une fois bébé à la maison (sauf pour certaines qui 2 jours après avoir accouché rentrent déjà dans leur taille 36 d’avant grossesse, mais si vous êtes dans ce cas mesdames, sachez que vous faites parties des 1% de chanceuses et que je vous déteste envie). En effet, peu de personne nous parlent de tous ces changements corporels si soudains et on en imagine rarement autant.

Ne vous attendez pas à une formule miracle dans cet article – sinon vous auriez déjà vu 50 photos de moi sur instagram en bikini avec mes jumeaux dans les bras-.

Personnellement, une des premiers choses que j’ai faite, c’est allé chercher un peu de réconfort auprès des proches, et puis avouons-le, ça fait du bien au moral de râler un peu. Sauf que la phrase qui revient sans cesse : « Mais c’est normal, tu as porté 2 bébés ». Comme si je n’avais pas le droit de me plaindre et que je devais accepter ce nouveau corps sans broncher.

Par contre, les copines qui ont 2kg rikiki en trop, elles, peuvent se plaindre à longueur de journée, parce que tu comprends, c’est bientôt l’été et qu’il va falloir ressortir le bikini ! Au final ça m’a plus déprimé qu’autre chose.

Toi, nouvelle maman, tu te dois d’accepter ce nouveau corps, ces nouvelles vergetures, ce nouveau ventre tout mou qui pend, ces nouveaux seins effet gants de toilettes, ces nouvelles fesses énormes, ces nouvelles cuisses qui frottent, ces nouveaux bras tout flasque … oui oui TOUT ÇA d’un coup, et en silence stp, parce que c’est « normal » ! À croire que c’est normal d’être grosse et moche après avoir donné la vie …

Moi je ne dirais pas que c’est normal, je dirais que c’est injuste. Injuste et surtout tabou. Car avec ce genre de réaction, on ose plus en parler. Alors qu’on passe toutes par là et que même si on savait qu’il allait y avoir du changement, c’est quand même la déprime quand on se voit. Surtout que le corps à subi énormément de changement en 9 mois (ou moins) seulement. Cette transformation en si peu de temps est vraiment difficile à accepter.

Pour pouvoir donner la vie, je dois dire adieu à mon corps.

Alors bien sûr, si c’était à refaire, je le referais. Paradoxalement je suis beaucoup plus épanouie aujourd’hui avec mes bébés que quelques années plus tôt avec ce corps presque parfait. Mais c’est tout de même mon estime de femme qui en prend un coup.

J’ai dû réapprendre à m’habiller car le style de vêtements que je portais avant ne me va plus du tout. Je ne sais pas encore comment je vais faire cet été à la plage pour profiter sans me soucier du regard des autres. Je n’ose plus me mettre nue devant mon homme qui m’a pourtant vu sous toutes les coutures. Je me sens maman mais je ne me sens plus femme. J’aimerais prendre du temps pour moi, pour me remettre au sport mais j’avoue préférer me reposer quand j’ai 1 heure devant moi. La vie de maman c’est très épanouissant mais c’est aussi très fatigant.

« Il faut 9 mois (ou moins) pour faire un bébé, il faut 9 mois pour que le corps s’en remettre » m’a dit ma gynécologue.

Je dirais un peu plus que 9 mois, et j’espère arriver à accepter ces nouvelles formes bientôt. Avec la reprise du sport et une alimentation plus saine, il devrait y avoir du changement. Mais pour le moment c’est difficile. Et je voudrais dire pardon. Pardon à mon corps qui m’a permis de donner la vie mais que je déteste tellement aujourd’hui.

Je ne pourrais jamais le remercier à la hauteur de ce qu’il m’a donné : les 2 êtres que j’aime le plus au monde. Et je lui promets qu’un jour j’arriverais à l’accepter tel qu’il est. Mais pas tout de suite. Car il va m’en falloir du temps pour appréhender tous ces changements. Pour réapprendre à m’aimer. Réapprendre à me sentir femme. Cela va demander un gros et long travail à faire sur moi-même. Mais j’y arriverais. J’en suis certaine.

Un jour. Promis.

En attendant, voici quelques astuces que j’ai trouvé :

  • Pour le ventre tout flasque qui pend : les culottes gainantes.
  • Pour les cuisses qui frottent : appliquer de l’huile de coco au niveau du frottement. Ça formera une couche de protection invisible qui limitera les irritations.
  • Pour les bras flasques : T-shirt large qui recouvre le haut des bras (ça tombe bien, c’est à la mode !)

Ce n’est pas énorme, mais c’est toujours ça !

À vous les mams, partagez-nous vos astuces pour camoufler ces nouvelles formes disgracieuses !
Et si vous avez envie de râler un peu sans qu’on vous dise « c’est normal tu as eu un enfant », faites-vous plaisir et plaignez-vous en commentaire. Ici on vous comprendra ♥

 

Belle soirée.

 

– Mylène –

 

4 Comments

  • Charline 13 juin 2018 at 20 h 43 min

    Je suis dans le même cas que toi!! Je ne supporte plus mon corps je le trouve tellement BEURK j’ai accoucher le 24.02.2018 tu me dira c’est il y’a peu de temps mais quand même!!! Avant de tomber enceinte j’etais arrivé à mon poids idéal 63kg et j’ai pris 18kg 😭 moi qui voulais pas dépassé les 10kg bin c’est loupé!! Heureusement je pars pas en vacance cet été donc pas besoin de me montrer en bikini ouf!! Désolé je me lache hein comme tu l’as dis 🤣 Aller je vais me stopper la 😋 PS: ton article est super 👍

  • Coldrette 13 juin 2018 at 20 h 46 min

    Salut Insta Copine !
    Ahaha comme je me reconnais dans ton article…MOI si fière d’avoir un ventre sans vergetures jusqu’à la césarienne, 2 jours après l’accouchement j’ai pleuré en me voyant dans le miroir avec ce ventre mou et ces quelques vergetures surprises et les seins mous… Faire du D c’est cool mais pas quand tu n’es plus fière de ce beau décolleté bien ferme auquel tu étais habituée !
    Pour ce qui est du reste… Team culotte gainante quand je met des robes et team cuisses qui frottent ahaha vive les astuces !
    Mon mec me répète qu’il m’aime comme ça et que je suis belle, il m’a aidé à choisir mon maillot de bain (2 pièces malgré tout) pour cet été mais bon c’est dur dur dans l’intimité aussi. J’EN AI MARRE ! et pourtant comme toi je signerai à nouveau les yeux fermés… Mais en lisant mieux les clauses du contrat pour éviter les déconvenues 😂

  • Ju Rss 13 juin 2018 at 21 h 01 min

    Comme je me retrouve dans ton texte, mes jujus vont bientôt avoir 1 an et je n’accepte toujours pas ce corps qui est devenu le mien.
    Alors certes j’ai pris 10kg pdt ma grossesse que j’ai vite perdu durant les 3 semaines où je suis restée a la mater pour être avec mes bébés qui eux étaient en neonat 9 étage plus haut et a l’oppose de moi.
    Mais le retour a la maison, le rythme des petits tu te retrouves a vite ne plus avoir le temps de faire tout. J’ai laisse mon corps de côté.
    Aujourd’hui, avec la césarienne j’ai bcp de mal avec mon ventre flasque qui pendouille.

    Mais pour rien au monde je ne changerai la venue de ces deux amours qui me comble de bonheur 😍

  • Mum_oftwins 14 juin 2018 at 1 h 33 min

    Coucou les mums.

    Alors… Je crois que je suis la maman avec le plus d’expérience au vu des commentaires.. Au niveau du j’aime pas mon corps..
    Mes bébés ont 7 ans. Avant d’être enceinte je n’étais pas mince mais j’avais appris a l’accepter lors de ma grossesse j’ai pris 13 kilos j’ai accouché a 38 semaines et je suis sortie de la mater avec mon pantalon de grossesse que j’ai garde 1 mois alors le dégoût je connais je comprend tout a fait. Nous ne sommes pas prête c’est vrai.
    On ne nous dit pas non plus que l’on aura pas le temps ou pas l’envie d’être femme et que d’être maman prend beaucoup de temps…
    Ca aussi je connais et je ne suis certainement pas un bon exemple car ça toujours étaient eux avant moi jusqu’à l’année dernière ou je me suis dit ma grande il va falloir faire quelque chose parce que tu as QUE 32 ANS et que ta vie est pas finie ( mdr ) donc je me suis mise a allé voir une nutritionniste puis commencer a Faire du sport… ( Bon là je suis dégoutée j’ai une entorse depuis le 26 mai on en vient vite addict au sport. Si si je vous rassure moi j’étais le genre de gamine au lycée a faire faire des dispenses a l’année pour le sport😂😂😂)
    Ca prend du temps j’ai perdu 15 kilos j’en ai encore a perdre enfin pour moi. je n’aime toujours pas mon ventre ni les vergetures ( ça je crois que je vais devoir faire avec ) mais je commence a m’aimer je suis même Prête a faire des photos de mon corps  » abîmé  » par la vie.. mais tellement beau finalement.
    Alors je le dis :il faut s’aimer avant tout soi même avant de plaire.
    Persévérer les mums dans vos démarches mais laissez vous du temps on ne nous en laisse jamais assez mais ne vous mettez pas d’ultimatum et vous allez voir vous trouverez le temps de prendre soin de vous et de ne pas pour autant être une mauvaise maman.
    Aujourd’hui je peux organisé ma journée quand les enfants sont a l’école je vais au sport, au boulot etc mais ça aussi ça prend du temps car nos bébés de quelques mois ont a du mal a les laissés sans culpabilise mais ça aussi c’est un apprentissage ( je suis en bonne voie mdr )
    On va gagner les mums et moi aussi je dis mer** aux femmes qui ressortent avec leur jean moulant de la mater, profitez bien ahahah un jour je sais pas quand j’aurai le corps que je mérite parce que j’aurai travaille pour et que j’en serai fière : ) et que vous c’est donné aucun combat ni de mérite ! ! ! ! ( bcp d’humour ne pas se vexer bien sur ! De toute façon les minces ont un problème aussi elles râlent tout le temps d’être mince et veulent grossir 🔪💣🔫)

    Bisous bisous

Laisser un commentaire